Quels sont les types de sites Web illégaux ?

Vous parcouriez Internet, et soudain un avertissement s’affiche sur votre écran. Vous êtes entré en territoire interdit sur le net. Cependant, tous les sites Web illégaux ne sont pas accompagnés d’un message d’avertissement. Il y a des sites illégaux que vous pouvez utiliser tous les jours sans même vous rendre compte qu’ils sont interdits. Pour vous aider à naviguer dans les eaux troubles des pages Web interdites, vous devriez savoir comment repérer le piratage, le « phishing », les biens volés et les sites pornographiques illégaux.

Les sites Web « Bootleg »

Qui veut payer pour des films ou de la musique quand on peut les regarder ou les écouter gratuitement ? Cependant, certains sites de streaming de films et de musique sont illégaux. Voici pourquoi.

Les documents sont protégés par un droit d’auteur

Télécharger un contenu protégé par des droits d’auteur pour lequel vous n’avez pas payé est illégal. Si vous téléchargez gratuitement un film qui est encore en salle sur votre ordinateur, il y a de fortes chances que le contenu que vous téléchargez soit protégé par des droits d’auteur. De même, le téléchargement de ce nouvel album de votre groupe préféré peut également être illégal si vous violez les droits d’auteur. Cependant, cela devient un peu trouble. La diffusion en continu de films pour votre propre plaisir personnel est légale, mais le téléchargement d’une partie d’un film ou sa diffusion à un groupe serait considéré comme illégal en raison des lois sur le droit d’auteur.

Les cas particuliers

Il est à noter que dans certains cas, les films et les chansons peuvent être téléchargés gratuitement et légalement. Par exemple, les anciens films du domaine public peuvent être téléchargés gratuitement. Il existe également des sites légaux qui détiennent une licence qui permet aux utilisateurs de télécharger du contenu gratuitement et légalement. De plus, certains artistes musicaux peuvent autoriser le téléchargement légal de leurs œuvres pour promouvoir leurs albums.

La reconnaissance des sites de piratage

Bien qu’il puisse sembler difficile de reconnaître un site illégal, voici quelques conseils sur la façon d’en identifier un.

  • L’absence d’une page sur le sujet : la plupart des sites illégaux ne vous offriront pas un moyen de les contacter.
  • L’avis de non-responsabilité au bas de l’écran qui indique que le site ne stocke pas de fichiers ou que le contenu est distribué par des tiers. Cela permet au site de vous fournir le contenu sans enfreindre les droits d’auteur puisqu’il ne distribue pas le matériel.
  • L’absence d’un lien vers l’information sur les licences.

Les sites d’hameçonnage ou « phishing »

Un site d’hameçonnage est un site Web créé pour imiter un site Web légitime et vise à voler les données personnelles et financières d’une personne. Selon ZDNet, près de 14 millions de ces sites Web sont créés chaque mois, ce qui en fait un gros marché pour les pirates informatiques. La raison pour laquelle ces sites sont illégaux est évidente : ils volent les renseignements personnels d’une personne tels que les mots de passe, les renseignements financiers, etc… pour des raisons malveillantes.

Comment repérer les sites d’hameçonnage ?

Bien que les sites Web d’hameçonnage se font un devoir de vous tromper, il y en a quelques uns qui vous disent si vous savez quoi chercher.

  • Étudiez l’URL avant de cliquer. Il pourrait y avoir des mots inutiles qui envoient des signaux d’alarme.
  • Après avoir cliqué, regardez à nouveau l’URL. Encore une fois, cherchez des mots étranges ou inutiles dans l’URL pour vous sauter aux yeux.
  • Recherchez les détails de l’organisation dans la barre d’état. Il peut s’agir d’un gros cadeau à révéler si vous regardez un faux site ou un site légitime.
  • Trouvez le sceau de confiance. Ces sceaux peuvent vous aider à vous assurer qu’un site est légal.

Les sites Web sur les biens volées

Soyez très vigilant : si vous rencontrez un site Web avec des offres qui semblent trop belles pour être vraies, il y a de fortes chances qu’elles le soient. Selon une enquête, environ 61% des 76%  des pertes chez les détaillants sont clôturés ou seront vendus en ligne. Bien que cela puisse sembler du bon sens, ces sites Web vendant des biens volés sont illégaux en raison des moyens utilisés pour acquérir les biens car en réalité c’est du recel et passible de poursuites judiciaires. Bien que vous puissiez voir des biens volés aux enchères et dans les petites annonces, comme Craigslist ou eBay, il existe des sites dédiés à la vente de biens volés, sur les sites du dark web par exemple.

Trop beau pour être vrai

Comment éviter d’acheter des marchandises illégales ? Il y a quelques signes révélateurs que votre dernière acquisition pourrait être volée.

  • Le manque d’information dans la page à propos, l’information générique et l’absence de page de contact sont tous des éléments suspects pour un site d’achat.
  • Les prix anormalement bas ou qui semblent trop beaux pour être vrais devraient être un signal d’alarme que l’article ou les articles pourraient être volés.
  • Les articles qui sont répertoriés avec une image d’inventaire plutôt qu’avec l’image réelle pourraient être un drapeau rouge, surtout s’il s’agit d’un article nouveau ou nouveau dans la boîte.
  • L’absence de numéros de série ou d’autres précisions sur l’article. Ces éléments peuvent avoir une description générique.
  • Quantités illimitées disponibles à très bas prix.

La pornographie

Les sites Web de pornographie en eux-mêmes ne sont pas illégaux. Toutefois, il est illégal de mettre de la pornographie à la disposition des moins de 18 ans. De plus, la pornographie juvénile est illégale sous toutes ses formes. Cependant, Internet permet aux mineurs de tomber facilement sur du porno, même involontairement.

Comment repérer la pornographie illégale?

Repérer la porno illégalle n’est pas toujours facile. De plus, il peut être difficile de s’assurer que les mineurs ne le trouvent pas. Cependant, il y a plusieurs façons d’identifier les sites illégaux.

  • Soyez conscient de ce sur quoi vous cliquez. Le fait de cliquer sur le mauvais lien peut entraîner des logiciels malveillants, qui peuvent vous amener involontairement sur le mauvais site.
  • Méfiez-vous des sites pornographiques basés sur Tor. La plupart des sites pornographiques illégaux sont basés sur Tor (logiciel gratuit de confidentialité). Par conséquent, la plupart des gens doivent les chercher, mais on n’est jamais trop prudent.
  • Bien que cela n’aide pas à identifier la pornographie illégale, vous pouvez garder la pornographie hors des mains des mineurs en utilisant des filtres de navigateur.

Soyez prudent et prenez les mesures nécessaires

Les sites Web illégaux existent, qu’il s’agisse de sites d’hameçonnage qui volent vos renseignements ou de sites pornographiques illégaux. Il peut être impossible de les éviter dans certains cas, mais il y a des mesures que vous pouvez prendre pour vous assurer de ne pas vous retrouver dans un endroit ou vous ne devriez pas si vous tombez sur un site illégal, vous pouvez prendre des mesures et le signaler.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*