Le matériel informatique

Les anglais l’appellent communément « hardware ». Un mot, qui à lui seul représente un vaste volet de l’informatique : tout ce qui est à l’intérieur d’un ordinateur, unité central, logiciel, etc. ; mais aussi tout ce qui y est lié pour aboutir à l’utilisation finale de l’informatique : l’imprimante, le clavier, l’écran, éventuellement la box internet, le scanner qui parfois est doublé de photocopieuse. Viennent ensuite les petits accessoires à caractère  consommable : souris, encre, câbles, rallonge, onduleur.

A part l’écran et le clavier, le matériel informatique n’est pas fourni avec l’ordinateur.

Au sein d’une entreprise, ce qui constitue l’ensemble de l’outil et du matériel informatique est géré par le service informatique. Mais souvent tel service est composé d’une seule personne : l’informaticien. Lui gère le parc informatique, alimente les besoins en matériel, résout les problèmes qui y sont liés.

Sa gestion 

Si certains éléments de l’ordinateur relève d’un investissement amortissable sur une durée relativement longue, ce n’est pas nécessairement le cas du consommable informatique : l’encre par exemple. En effet, d’un prix assez coûteux, en fonction du volume d’impression, les dépenses en encre représentent un budget assez conséquent. D’où la nécessité d’une sensibilisation à n’imprimer que si vraiment c’est chose exigée. Ce qui peut se lire sur écran, n’a pas forcément besoin d’être imprimé sur papier.

L’emplacement du matériel informatique, au vu de sa fragilité, nécessite des endroits sûrs, à l’abri de l’humidité et aussi du soleil.

Quant aux consommables, un plan d’achat, suivant les besoins est à définir par l’informaticien, qui doit être en mesure de connaître les variantes de l’utilisation au sein de l’entreprise. Il est dès lors le point incontournable pour tout ce qui relève du parc informatique.

Pour avoir la possibilité de choisir dans la qualité du matériel, il est approprié que l’informaticien consulte plusieurs fournisseurs. Ce, dans le but d’avoir un large choix de l’origine du matériel mais aussi de pouvoir comparer les prix. En outre, s’il y a un domaine bien vaste et fructueux, c’est bien celui de la fourniture de matériels informatiques. Les fournisseurs ont le vent en poupe. Leurs méthodes varient selon leurs sources. La plupart s’approvisionnent directement sur le marché chinois ou malaisien. Très souvent le matériel principal (ordinateur, unité centrale) est acheté en pièces détachées, sûrement pour faciliter le transport mais aussi pour des questions d’aspect fiscal. A leur arrivée à destination, des techniciens bien rôdés en font les montages avant de procéder à leur présentation sur le marché de la place.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*